Aéroport de Nantes. Le pilote marocain du vol Marrakech-Nantes était recherché

...
Ni le pilote ni la compagnie Royal Air Maroc n'étaient au courant de la condamnation. © Archives Presse Océan

Contrôlé à l'atterrissage d'un vol Marrakech-Nantes samedi soir, il avait été condamné en 2014 en France mais ne le savait pas. Il aura droit à un nouveau procès.

Samedi soir, à l'atterrissage d'un vol Marrakech-Nantes de la compagnie Royal Air Maroc, le nom d'un des occupants de l'avion apparait au fichier des personnes recherchées. Il s'agit en fait du pilote.

Cet homme d'une cinquantaine d'années a été placé en rétention judiciaire. Le pilote marocain a été condamné en son absence en 2014 par le tribunal correctionnel de Créteil, compétent sur la zone aéroportuaire d'Orly à une peine de huit mois de prison ferme pour mise en danger de la vie d'autrui.

Ni lui, ni sa compagnie aérienne n'étaient au courant de cette condamnation.

Il n'avait aucune interdiction de vol et il a fait opposition de ce jugement. Le pilote aura droit en mai à un nouveau procès à Créteil, au cours duquel il pourra se défendre.

Une info Presse Océan