Beaupréau. Hier et Aujourd'hui : le patronage Jeanne d’Arc

...
En 1912, on apercevait de loin la statue de Jeanne d’Arc posée sur l’une des tours du patronage
Voici l’histoire d’un bâti bien connu des Bellopratains, le patronage Jeanne d’Arc.
 
La construction du patronage Jeanne d’Arc remonte à 1912. Elle fut l’initiative de l’abbé François Legeay, curé de Notre-Dame de 1909 à 1925.
De passage à Beaupréau, le supérieur de Châtillon, le chanoine Audouin lui avait fait don de la somme nécessaire à la construction.
Il chargea l’architecte Benaîteau d’en dresser les plans.
En 1912, le père Legeay, lors d’une grande messe  a prononcé sa requête. « Le patronage devant être place sous le vocable de Jeanne d’arc, une statue de la libératrice de la France devrait couronner cet édifice. »
 
Sitôt l’édifice terminé, Mme de la Vingtrie, épouse d’un ancien maire de Beaupréau (1892-1902) avait proposé son obole pour financer la statue.
 
Lire la suite dans l'édition papier de demain.