Choletais. Le coûteux « nœud » du pont de Bellevue

...
Les accès à l’ouvrage avaient déjà été revus il y a une dizaine d’années. © Archives Presse-Océan.

Les Choletais travaillant à Nantes connaissent bien le problème. A l'extrémité de la nationale 249, ils doivent emprunter la porte du Vignoble pour s'engouffrer sur le périphérique nantais. Périphérique encombré de part et d'autre du pont de Bellevue. Un entonnoir qui ne sera révisé qu'en… 2028.

Plus d'informations dans notre édition de ce vendredi.