Maine-et-Loire. La canicule va durer au moins jusqu'à jeudi

...
Maine-et-Loire. La canicule va durer jusqu'à jeudi. Pensez à vous hydrater ! © Photo Le Courrier de l'Ouest

La canicule s'installe cette semaine et le ministère de la Santé appelle à la vigilance, notamment pour les personnes les plus fragiles.


La vigilance orange canicule, décrétée dimanche pour 16 départements, pourrait être étendue ce lundi après-midi, a indiqué Frédéric Nathan, prévisionniste à Météo-France.

++++ Et aussi : Météo Alerte orange à la canicule en Maine-et-Loire et en Deux-Sèvres

37° C voire 38° C en journée jusqu'à jeudi 

Les températures seront de nouveau en hausse dans la plupart des régions: jusqu'à 36 à 38 degrés entre les Pays de la Loire.

La Préfecture de Maine-et-Loire  annonce ainsi " l’aggravation de la vague de chaleur qui touche le département de Maine-et-Loire pour une durée prévisible d'au moins 3 jours. Les températures pourront atteindre 37°  -38° en journée sans retomber en dessous de 19-21°C la nuit. Elles correspondent au niveau orange de la carte de vigilance météorologique, qu’il est conseiller de consulter régulièrement".

Le record de chaleur absolu à Angers pour une fin juin est de 37,5 degrés. C’était le 22 juin 2003, l’année de la célèbre canicule. Il pourrait être dépassé demain mercredi. 

Un épisode caniculaire se caractérise par des journées mais aussi des nuits particulièrement chaudes qui ne permettent pas de bien récupérer pendant plus de deux jours d'affilée.

"Cet épisode caniculaire est très précoce, ce n'est pas si souvent que ça arrive au mois de juin. En général, c'est plutôt en juillet et en août", relève M. Nathan.

++++ Etes-vous prêt pour affronter la canicule qui sévit en Maine-et-Loire et en Deux-Sèvres ?


Le dernier épisode caniculaire observé en juin remonte à 2005. Surtout, "il y en avait eu un très gros en 2003, avant la fameuse canicule d'août 2003", rappelle-t-il.

Comme le grand froid, la canicule représente un danger pour la santé, notamment pour les personnes les plus fragiles (personnes âgées, enfants...).

Une plateforme canicule 

La plateforme canicule mise en place par le ministère de la Santé, accessible au 0800.06.66.66, permet d'obtenir des conseils pour se protéger ainsi que son entourage. L'appel est gratuit depuis un poste fixe en France de 09H00 à 19H00.

Des recommendations sanitaires

La Préfecture de Maine-et-Loire rappelle également également quelques recommendations sanitaires.

" - Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ; 

– buvez régulièrement et fréquemment de l’eau sans attendre d’avoir soif ;

– rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps au moins le visage et les avants bras plusieurs fois par jour ; 

– passez si possible 2 à 3 heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché...) ; 

- évitez de sortir aux heures les plus chaudeset de pratiquer une activité physique ; 

- pensez à donner régulièrement de vos nouvellesà vos proches et dès que nécessaire, osez demander de l’aide. 

En cas de malaise, appelez le 15

Situation sous surveillance

Selon la direction générale de la Santé, les autorités sanitaires "surveillent la situation heure par heure"

La canicule, qui résulte de la remontée d'une masse d'air chaud depuis le Maghreb, "va durer a priori jusqu'à jeudi compris", selon Frédéric Nathan.

"Vendredi, les températures devraient commencer à baisser par l'Ouest et le Nord-Ouest".

Cet épisode caniculaire survient alors que les deux tiers (70%) des nappes phréatiques de France affichent un niveau modérément bas à très bas, faute de recharge hivernale suffisante, a indiqué lundi le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) dans son bilan au 1er juin. 

Retrouvez notre page spéciale sur la canicule dans Le Courrier de l'Ouest de mardi 20 juin