Politique. Bruno Retailleau répond après la mise en cause de Mediapart

...
Politique. Bruno Retailleau répond après la mise en cause de Mediapart © Photo d'archives Presse Océan - Nathalie BOURREAU

Dans un communiqué, le sénateur de Vendée Bruno Retailleau, président LR de la région Pays de la Loire et coordinateur de la campagne de François Fillon, répond à la mise en cause de Mediapart dans l'affaire des Fonds détournés au Sénat :

Les pseudo révélations du journal Mediapart n’apportent rien de nouveau, le soi-disant scoop a déjà été publié dans la presse. Il ne s’agit me concernant que d’un coup destiné à me porter atteinte à quelques semaines de l’élection présidentielle.

Je n’ai jamais bénéficié d’un quelconque avantage illégal, ni d’aucun enrichissement personnel. Les remboursements de frais auxquels mediapart fait référence sont parfaitement transparents. Ils font tous l’objet de factures qui attestent que toutes les dépenses prises en charge par le groupe était liées à mon mandat et à mon activité de sénateur.

Ces remboursements, dont les modalités m'avaient été présentées lors de mon arrivée au groupe, entraient dans le cadre de la mission du groupe qui est de soutenir l’activité des parlementaires.

En ce qui me concerne la procédure de remboursement sur présentation d’une facture était la même que celle que l’on trouve habituellement pour d'autres professions.

Je poursuivrai en justice comme je l'ai déjà fait, toute personne qui remettra en cause mon honnêteté.