Région. Polémique : les belles indemnités des deux présidents de l’ONPL

...
La chambre des comptes souligne la fragilité de l'équilibre financier de l'orchestre, trop lié au financement public. © Extérieur

Le rapport de la chambre régionale des comptes publié mercredi pointe du doigt les rémunérations des présidents de l’Orchestre National des Pays de la Loire (ONPL).

Selon elle, « il est établi qu’entre 2011 et 2016, l’ONPL a versé 50 000 € sans justification réglementaire conforme » à ses présidents Alain Gralepois (PS) et Antoine Chereau (LR).

Il est également précisé que « l’ONPL conserve la possibilité de demander au président l’indu des sommes versées ».

« Il n’y a eu aucun versement illégal, tempère le président Chereau. Mais les statuts précédents, qui ont été validés par la préfecture à plusieurs reprises, offraient une indemnité plus importante aux présidents. Dès que la chambre régionale des comptes nous a avertis, nous avons changé les statuts, et avant même la remise du rapport. C’est donc très clair. »

Le frontiste angevin Aymeric Merlaud est immédiatement monté au créneau et a demandé la restitution des sommes versées à tort.

Retour sur la polémique dans Le Courrier de l'Ouest de ce jeudi